01-09-2014
Accueil arrow La Fédération arrow Les nouvelles arrow Journée scientifique de la Fédération Jumeaux et plus : des sujets d'actualité
Journée scientifique de la Fédération Jumeaux et plus : des sujets d'actualité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La sixième journée scientifique de la Fédération Jumeaux et Plus s’est déroulée le samedi 14 novembre 2009, dans les locaux du FIAP à Paris. Le but de cette journée, organisée chaque année conjointement avec le comité scientifique de la Fédération, est d'informer et de répondre aux questions des administrateurs des associations Jumeaux et Plus. Ces derniers sont parfois démunis face aux interrogations de leurs adhérents. Le vécu ne suffit pas toujours et en savoir plus sur un sujet, grâce à des informations données par des spécialistes, permet d'apporter une réponse plus adaptée.

48 associations départementales, soit plus d’une centaine personnes, ont fait le déplacement pour participer à cette journée.

Pour ce sixième rendez-vous qui permettait également de fêter les 30 ans de la Fédération Jumeaux et plus, plusieurs conférences ont été données. Mais c’est d’abord la projection du film « Le mystère des jumeaux » de Nils Tavernier qui a ouvert ces journées. Ce documentaire sur la vie in-utero des jumeaux permet d’imaginer les liens qui existent dès la conception entre les enfants multiples. Parallèlement à ce film, Nils Tavernier a co-écrit un livre sur le même sujet avec la journaliste scientifique Marie-Noëlle Himbert. Cette dernière est d’ailleurs venue répondre aux questions des administrateurs Jumeaux et Plus, et parler de son travail dans la réalisation du livre.

 

Image Active

 

En fin de matinée, Laurent Clévenot, secrétaire général de l’UNAF (Union nationale des associations familiales), est venu parler de l’importance du rôle des associations Jumeaux et plus, et des différentes revendications qu’elles peuvent avoir au niveau national, mais aussi local. Il a incité les administrateurs présents à rester vigilants sur les questions pouvant toucher à l’aide à domicile, au congé parental de longue durée. Une rencontre très intéressante et riche en enseignements.

Image Exemple

L’après-midi, le professeur Pons, parrain de la Fédération et président du comité scientifique de la Fédération Jumeaux et plus, a ouvert les conférences en rendant hommage au professeur Emile Papiernik, père de l’obstétrique moderne en France, décédé le 7 août. Cet homme, à qui les femmes – et plus encore les mamans de jumeaux- doivent beaucoup, a toujours soutenu le mouvement Jumeaux et plus, et a été l’un des membres fondateurs du comité scientifique de la Fédération.

 

Image Exemple

 

La psychologue Micheline Garel a ensuite parlé de la « réduction embryonnaire », une décision qui peut être extrêmement difficile à vivre pour les familles qui y sont confrontées. 

 

Image Active

 

Enfin, le professeur Frydman, « papa » du premier bébé éprouvette français, a donné une conférence sur le thème « L’épidémie de jumeaux va-t-elle s’étendre ?» en s’intéressant particulièrement au lien entre grossesses gémellaires et procréation médicalement assistée. Il a insisté sur le fait qu’aujourd’hui, les FIV (fécondation in vitro) ne devraient pas être la source de grossesse multiple de haut rang. Les débats et les témoignages qui ont suivi ces deux conférences ont été particulièrement riches et émouvants.

 

Image Active

 

La Fédération Jumeaux et Plus remercie particulièrement tous les conférenciers qui se sont déplacés pour cette journée, ainsi que les membres du comité scientifique qui ont assisté aux conférences. Et bien sûr merci à toutes les associations départementales qui sont venues participer à cette journée d’information scientifique.

 
< Précédent   Suivant >