Jumeaux et Plus réclame

Des familles atypiques, des besoins spécifiques

Familie mit Zwillingsmädchen

 

Si depuis 1994, de réelles avancées ont eu lieu pour les familles de multiples, les congés et les prestations sont encore inférieurs à ceux qui seraient calculés pour des naissances simples. Pour pouvoir répondre aux besoins des enfants, assumer la charge financière accrue et le surcroît de fatigue, les familles ont besoin d’un accompagnement particulier de la naissance à l’autonomie économique des enfants.

Maternage puissance x :

Plus de 400 biberons le premier mois pour des jumeaux, près de 1000 pour des quadruplés… et autant de couches, voilà des chiffres qui donnent le vertige ! Les parents de triplés passeront près de 21 heures par jour à nourrir leurs bébés. Les premiers mois ont l’allure d’un vrai marathon. Le défi est de tenir le rythme malgré les nuits souvent hachées. Les parents vont devoir inventer leur manière de materner cette petite tribu, loin des codes habituels.

 

 

 

 

 

 

Coûts démultipliés :

cout-premier-mois

A titre d’exemple, la différence sur le total des coûts des premiers mois entre 2 enfants et des jumeaux est de l’ordre de + 800 €.

Toutes les dépenses au même moment

À ces éléments, il faut ajouter le coût de la réorganisation du logement, du changement quasi inévitable de véhicule…

Les coûts supportés par la famille sont concentrés sur une période identique, rendant l’effort financier douloureux. Cette situation n’est, aujourd’hui, pas prise en compte dans le système de compensation des charges (Quotient familial et Prestations Familiales).

Si le désir d’enfant est le choix d’une famille, l’arrivée de multiples ne l’est pas. Cette situation, qui reste exceptionnelle, doit induire une réponse juste et adaptée en fonction des étapes de la vie des enfants et des jeunes.

Prenant en considération les besoins des familles tant que les multiples sont à la charge effective de leurs parents, la Fédération Jumeaux et Plus a élaboré une motion revendicative en 5 points :

  • Aide à domicile
  • Congés maternité et paternité
  • Congé parental et difficultés d’accès aux modes de garde
  • Jeunes en formation