Suivi de la grossesse gémellaire et Allaitement

Le livret Attendre des multiples – Le suivi de la grossesse gémellaire

édité par la Fédération et disponible auprès des associations départementales Jumeaux et Plus.

Attendre des multiplesPour vous accompagner dans le suivi de votre grossesse si particulière, vous expliquer la surveillance et la médicalisation indispensables, vous permettre de comprendre le vocabulaire utilisé par les professionnels de santé.
Parce qu’en France le suivi des grossesses multiples n’est pas le même partout, ce livret qui reprend les « Recommandations pour la Pratique Clinique » éditées par le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF), décrit les différentes étapes du suivi de votre grossesse pour garantir une sécurité maximale pour vous et vos enfants à naitre.

  • Qu’est ce que la chorionicité ? Pourquoi son diagnostic est-il si important ? En quoi joue-t’il un rôle ensuite ?
  • Quelles sont les étapes de votre suivi ? Quelles sont les raisons de la surveillance médicale spécifique ?
  • Comment choisir votre votre lieu d’accouchement en toute connaissance de cause en fonction des critères établis par les experts.

N’hésitez pas non plus à poser vos questions à votre association départementale ; elle vous répondra directement ou sollicitera le Comité scientifique si elle ne sait vous répondre

Zygosité

La zygosité (Zygote = œuf) est le nombre d’ovules fécondés :

Des « vrais » jumeaux sont des jumeaux monozygote issus de la fécondation d’un seul ovule ; très rapidement après la fécondation, l’ovule fécondé de scinde en deux parties identiques : c’est ce que l’on appelle la segmentation.

Les faux jumeaux sont des jumeaux dizygotes, issus de la fécondation de deux ovules.

Il ne faut pas confondre zygosité et chorionicité.

Chorionicité

Le chorion, c’est le sac gestationnel dans lequel se déroule la grossesse ; il est souvent assimilé au placenta.

Dans une grossesse dyzigote, les jumeaux sont chacun dans un sac gestationnel  et dans une poche de liquide amniotique; la grossesse sera dite bichoriale biamniotique.

Dans une grossesse monozygote, la chorionicité dépendra de la date de la segmentation de l’ovule fécondé.

Une grossesse monozygote pourra dont être :

  • bichoriale biamniotique
  • monochoriale biamniotique
  • monochoriale monoamniotique

 

Le diagnostic de chorionicité

C’est un diagnostic échographique qui doit être fait au plus tard à l’échographie du 1er trimestre. Chaque future maman de jumeau doit ressortir de l’échographie avec le diagnostic de chorionicité clairement posé sur le compte rendu. Si tel n’est pas votre cas, adressez vous à l’association départementale la plus proche de chez vous, pour connaître la marche à suivre.

Pourquoi ce diagnostic est important ?

Parce que le suivi de la grossesse gémellaire est différent selon le nombre de chorions et le nombre de poches de liquide amniotique. Le bon suivi de votre grossesse dépend donc de ce diagnostic échographique.

Où se faire suivre ?

Les futures mamans peuvent être attachées à leur gynécologue ou obstétricien habituel. Mais une grossesse gémellaire même si ce n’est pas une maladie, est une grossesse à risques qui doit être suivie par des personnels habitués à ce type de grossesse.

Comme il y a un risque important de prématurité lié à la gémellité, au vu de notre expérience auprès des familles, la Fédération préconise aux futures mamans de multiples de se faire suivre dans la maternité où elles auront choisi d’accoucher, leur prise en charge n’en sera que meilleure.

Résumé du suivi idéal

  Grossesse bichoriale
bi amniotique
grossesse monochoriale
bi amniotique
grossesse monochoriale
mono amniotique
Suivi obstétrical mensuel mensuel bimensuel puis
hebdomadaire
Suivi échographie mensuel bimensuel bimensuel puis
hebdomadaire
maternité
d’accouchement
maternité répondant
au cahier des charges
Maternité de type 3
Terme
d’accouchement
> 38 et < 40 SA > 36 et < 39 SA à partir de 34 SA
Pour plus d’explications sur ce suivi idéal, reportez vous au livret « Attendre des multiples – le suivi de la grossesse gémellaire » édité par la Fédération Jumeaux et Plus et disponible auprès des associations Jumeaux et Plus.

Comment choisir sa maternité ?

Pour la grossesse gémellaire, inutile de choisir systématiquement la maternité de type 3 la plus proche de chez vous. Les experts des RPC ont établi un cahier des charges minimum pour un accueil dans de bonne condition des enfants à naitre et de leur mère. Il faudra cependant prendre en compte l’expérience du praticien dans le suivi de la grossesse gémellaire. Il faut pouvoir choisir sa maternité en fonction de ces critères mais également en fonction de votre situation géographique (ville, zone rurale, montagne) et de votre éloignement de la maternité. Parfois il faudra trouver un compromis entre ces paramètres.

De plus en fonction du type de grossesse et des complications toujours possibles, vous pourrez être dirigée momentanément ou pour une plus longue période vers une maternité de type supérieur.

Pour les grossesses triples et au-delà en raison du risque très important de prématurité, il est préférable de se diriger d’office vers une maternité de type 3 ou de type 2 travaillant en étroite collaboration avec la maternité de type supérieur.

 

L’allaitement

ba verif 2 1810L’allaitement des multiples est possible, et même recommandé pour les grands prématurés.

C’est un choix qui reste personnel, mais si vous vous questionnez, si vous doutez, Jumeaux et Plus a édité un livret sur l’allaitement et plus particulièrement l’allaitement des multiples. Il regorge d’explications, de dessins, de conseils et des témoignages pour vous aider à faire votre choix et vous guider pour un allaitement réussi.

Ce livret est disponible auprès de votre association Jumeaux et Plus.